Résidence de recherche

Amanda Abi Khalil, résidence curatoriale nomade

Du 13 septembre au 3 octobre 2021

Dans le cadre de l’inscription dans le réseau Arts en résidence et d’un partenariat avec l’Institut français du Liban.

La résidence curatoriale nomade mise en place en 2016 par Arts en résidence – Réseau national, propose régulièrement à un·e commissaire d’exposition ou critique d’art d’être accueilli·e dans plusieurs structures du réseau à l’occasion de séjours d’environ un mois.

Ce projet est à considérer comme une résidence de recherche, d’exploration, et de mise en relation avec de nombreux acteurs et actrices des différents territoires, et dont chaque structure se fait l’intermédiaire facilitateur. Il s’agit de rencontrer, de favoriser une rupture avec le quotidien, d’ouvrir à l’inattendu et de dialoguer avec le contexte local, dans la variété des contextes offerts par chacun des lieux.

Dans la suite de la catastrophe ayant touché Beyrouth le 4 août 2020, et pour permettre à un·e professionnel·e de s’extraire momentanément d’un contexte de vie et de travail éprouvé par une crise aux multiples facettes, la résidence s’inscrit cette année dans le cadre d’une collaboration avec l’Institut français du Liban et du programme NAFAS – 100 résidences d’artistes libanais en France. L’appel à candidature est lancé en direction exclusive d’un·e commissaire résidant au Liban. Maison Salvan (Labège-Toulouse), le Centre d’arts Fernand Léger (Port de Bouc), Finis terrae – Centre d’art insulaire (Ouessant), thankyouforcoming (Nice et Côte d’Azur), membres du réseau Arts en résidence – Réseau national, accueilleront les séjours de résidence en 2021.

Photographie : Jeanne & Moreau.