Massinissa Selmani, « L’horizon était là »

Massinissa Selmani, « L’horizon était là »

Vernissage le vendredi 4 novembre à partir de 19 h et inauguration de Graphéine, le festival dédié aux pratiques graphiques du réseau Pinkpong.
Exposition du samedi 5 novembre au 17 décembre 2016.

L’horizon était là – Massinissa Selmani

Dans le travail de Massinissa Selmani, il y a au préalable une attention portée à la photographie de presse. Il la transpose en dessin, la recadre et l’ordonne avec d’autres éléments pour offrir des situations insolites, polysémiques, très ouvertes dans leur réception. Il procède la plupart du temps avec un système de calque lui permettant de travailler dans une même dynamique la composition de la scène et son agencement dans l’étendue de la feuille blanche. Un arrière fond tragique au sujet de la condition humaine est présent dans les propositions mais, toujours, l’absurde affleure et la poésie n’est jamais lointaine. C’est un travail de désamorçage de la gravité auquel s’attèle l’artiste ou peut-être un mécanisme d’autoprotection alors que ce qui nous cerne pourrait confiner à l’abattement.

Cette exposition, qui fait suite à une résidence, est l’occasion de montrer des œuvres à la fois connues et inédites mais aussi de dévoiler des projets plus expérimentaux. L’un puise son inspiration dans un projet architectural avorté, en Afrique : un module en bois supportant des objets, des matériaux et diverses propositions graphiques, est mis en regard avec d’autres productions fixées au mur. L’autre propose un assemblage, au travers duquel, l’artiste interroge les notions de cadre et de hors-champ.

Montrer la richesse du travail de l’artiste, l’étendue des pistes travaillées, la composition particulière du dessin dans la feuille blanche et sa dynamique dans l’espace de la monstration constituent les intentions de l’exposition présentée à la Maison Salvan. Bien entendu, ce titre renvoie aux thématiques abordées par l’artiste mais il s’adresse certainement aussi à lui-même : le dessin n’est pas affaire de canons disciplinaires mais un territoire de création artistique à défricher, à étendre…

 

Les rendez-vous de l’exposition

– Vendredi 4 novembre : Parcours bus dans le cadre de Graphéine #8 (Réservation avant le jeudi 3 novembre à 17 h)

  • 18 h 15, départ du BBB centre d’arts (96 rue Michel-Ange) vers la Maison Salvan.
  • 19 h, Maison Salvan : inauguration de Graphéine #8 et vernissage de l’exposition de Massinissa Selmani.
  • 21 h, départ vers le BBB centre d’art.
  • 21 h 30, BBB centre d’art : soirée fête ! Vjing jusqu’à 23 h 30.
  • Fin du parcours, à partir de là, les visiteurs peuvent regagner les transports en commun facilement.

– Samedis 5 novembre et 17 décembre à 17 h : visite accompagnée de l’exposition

– Tous les mercredis de 16 h à 17 h : visites / ateliers / goûters pour les 6-12 ans (excepté le mercredi 9 novembre)

– Vendredi 25 novembre à 21 h : concert de Léonore Boulanger

– Samedi 26 novembre de 13 h 30 à 18 h 30 : parcours bus organisé par le réseau Pinkpong permettant de se rendre à l’Espace Croix-Baragnon, au BBB centre d’art, à la Maison Salvan et à la Fondation Espace Écureuil (Réservation avant le vendredi 25 novembre à 17 h : parcours@pinkpong.fr).

– Jeudi 1er décembre à 20 h 30 : Un regard sur l’art, adossé à l’exposition de Massinissa Selmani. Rencontre-conférence d’histoire de l’art par Marion Viollet (docteure en arts plastiques et médiatrice)

Feuille de salle

Feuille de salle « L’horizon était là » recto

Feuille de salle « L’horizon était là » verso

 

En savoir plus sur l’artiste

Massinissa Selmani

Visuel : Massinissa Selmani, Soon 7, graphite sur papier, 79 x 105 cm, 2016. Courtoisie de l’artiste et de la galerie Selma Feriani.