Samedi 1er septembre 2018 à 13 h : vernissage de l’exposition de l’Atelier de la Maison S. Ouverture de 13 h à 18 h les 2 et 3 septembre 2018.

Projet mené d’octobre 2017 à juillet 2018.

Le premier projet entre les amateurs de l’Atelier de la Maison S. et un artiste professionnel, Yohann Gozard, dont la mise en place a été permise par le Fonds d’encouragement aux initiatives artistiques et culturelles des amateurs en 2015, s’axait sur la notion de « territoire ». Intitulé « Carte mémoire », le déroulement à l’année permettait d’interroger tant la dimension cartographique que l’expérience sensible que confère l’approche plastique de cette notion. Pour l’année 2016 – 2017, le projet se présentait sous une même forme de séries de rendez-vous (ateliers de pratiques artistiques, sorties culturelles …) activés par une démarche consistant à « œuvrer avec les autres ». Partant d’une réflexion autour de l’idée et de la pratique du « geste », l’artiste Françoise Maisongrande fût alors identifiée pour être la « meneuse de jeu » de ce deuxième projet artistique.

Forts de la mise en place de ces deux projets, les amateurs du groupe 10/18 s’engèrent à nouveau cette année dans un projet prenant la forme de l’accompagnement par un artiste professionnel, de leur démarche et processus artistique. Ce projet s’est envisagé comme une manière d’apporter à ces deux années de fonctionnement un liant très clairement défini. En reconsidérant les thématiques de « territoire » et de « geste », qui ont été inévitablement questionnées à nouveau, le sujet du projet 2017 – 2018 fût le « paysage ».

Jürgen Schilling, qui vit et travaille dans le Narbonnais, a été identifié comme l’artiste le plus à même de relier ces deux sujets tout en amenant le groupe dans son sillon artistique consistant à prélever, par action intuitive et par la pratique graphique, des paysages. soutenu par le Fonds d’encouragement aux initiatives artistiques et culturelles des amateurs, est issu de la volonté de faire évoluer la pratique d’un groupe amateur de l’association de l’Atelier de la Maison S, par la mise en place d’une dynamique de partages et d’échanges entre celui-ci et un artiste.

Un temps de restitution publique permet au groupe de se confronter à un regard extérieur. Il prend la forme d’une exposition sur les 1er et 3 septembre à la Maison Salvan. Elle fait état de cette aventure humaine et artistique.

 

Avec le soutien de la DRAC Occitanie dans le cadre du FEIACA 2018.