Pol Perez, « Joséphine »

Pol Perez, « Joséphine »

Exposition du 6 au  17 novembre 2006

Il y est question de mémoire, de cette obligatoire mémoire que grave pour nous, en nous (presque), l’image photographique.

Pol Perez a lu et relu « La chambre claire » de Roland Barthes, sensible à la douce souffrance du à l’été. Comme Serge Tisseron, auteur du « Mystère de la chambre claire », il s’interroge sur le pourquoi des images photographiques, cette volonté de tenter d’arrêter le temps, de conserver les souvenirs. Catherine Huber

En savoir plus sur l’artiste

Pol Perez