Les Baltazars, « Locus #1 »

Les Baltazars, «  Locus #1 »

Vernissage le 3 décembre 2011

Exposition du 3 au 22 décembre 2011

Aurélie et Pascal Baltazar collaborent depuis 2006 à la création de formes dramaturgiques hybrides à l’intersection du sonore, du textuel et du scénique, alliant et déplaçant ainsi leurs pratiques respectives (auteur et compositeur) pour créer une écriture commune.
Leur préoccupation, à travers ces diverses formes d’expression, est la mise en scène d’espaces mentaux travaillant sur l’attente, la fragilité, la suggestion… Ils préparent actuellement un pièce de théâtre plastique, L’écorce du vent, et une série d’installations : Locus. 
Pour la Maison Salvan, ils réaliseront une installation-parcours proposant une narration visuelle et sonore en dialogue avec l’architecture des lieux et leur mémoire.
 À partir des traces laissées par les anciens habitants, effacées par le temps, masquées par la vitesse d’un monde en mouvement, les Baltazars investiront les circulations qui traversent la Maison, habiteront ses espaces, creuseront la porosité avec son environnement.

« Ce serait l’hiver. Il y aurait une grande lumière et une autre lʼappuyant. Lʼair serait très jaune, presque orangé. Puis entrerait par la porte elle aussi. Comme un soleil éclaté, éparpillé. 
Ce serait lʼhiver. Et aucun jour ne parviendrait tout-à-fait jusquʼà vous.
 Ce serait les hivers. Tous à la fois. Chacun dans son coin. Vous entourant. De loin. Sans vous effleurer. Sans vous affleurer.
Sans vous échauffer. Sans vous réchauffer. 
A un autre moment il ferait froid dans la lumière. Vous seriez dans la lumière sans pouvoir voir autre chose quʼelle-même, diffuse. Je serais cette lumière-même. »

En savoir plus sur l’artiste :

www.baltazars.org

Légende : © Erik Damiano / Le petit cowboy / Les Baltazars 2011