Conférences 2014 – 2015 : un regard sur l’art adossé à l’exposition, par Marion Viollet

Conférences 2014 – 2015 : un regard sur l’art adossé à l’exposition, par Marion Viollet

Les Rencontres-conférences par Marion Viollet (docteure en arts plastiques et médiatrice).

 

Léonard de Vinci, la vis aérienne, 1486Mardi 21 octobre 2014 à 19 h
Quelques machines à traduire l’incompréhensible en un langage qui l’est tout autant..
.
Dans le cadre de l’exposition « A propos du fond de l’air » d’Annlor Codina et Hugo Brégeau (du 4 au 25 novembre 2014)

En proposant cet intitulé, Marion Viollet se propose de prendre appui sur l’exposition du moment, composé d’installations “machiniques” d’Annlor Codina et de Hugo Brégeau. En se remémorant l’œuvre de Leonard de Vinci, de Wim Delevoye ou bien encore de Jean Tinguély, il est évident qu’à toutes les époques les artistes se sont intéressés à l’automatisme, au mouvement et ont eu envie d’utiliser la technologie ou bien de l’interroger…

Texte.

 

 

conf_avec-le-blanc_accueilrdvMardi 9 décembre 2014 à 19 h

Suintant des murs blancs, des fissures…
Dans le cadre de l’exposition « Etant donné un mur » de Françoise Pétrovitch (du 19 novembre au 20 décembre 2014)

À l’instar de Françoise Pétrovitch et son exposition à la Maison Salvan précisément intitulée Étant donné un mur, de nombreux plasticiens conçoivent une œuvre faisant corps avec le lieu qui les accueille. Pourquoi, après l’avoir tant critiqué, quitté, moqué, l’art s’en accommode-t-il autant ?

Texte.

 

 

 

Jeudi 5 mars 2015 à 20 h 30

Antres parenthèses
Dans le cadre de l’exposition « Fata Morgana » de Florence Carbonne (du 11 février au 8 mars 2015)

Déambuler dans l’œuvre contemporaine. Avec l’évolution des lieux où se montre l’art, s’ouvrent de nouveaux possibles pour les plasticiens, celui notamment d’investir l’espace et de le faire devenir autre. Il sera question de ces hétérotopies qui nous invitent le temps d’une visite, à faire l’expérience physique d’une contrée mentale.

Texte.

 

 

Jeudi 30 avril 2015 à 20 h 30

Tracés d’espaces
Dans le cadre de l’exposition « Je de cartes » de Debbie Ding, Zulkifle Mahmod, Stéphane Marin (du 12 avril au 2 mai 2015)

Plans, cartes, relevés topographiques plus ou moins scientifiques ponctuent la création contemporaine. En quoi ces délimitations de l’espace traduisent-elles de nouveaux rapports entre l’homme et les territoires qui l’accueillent?

Plus qu’une réponse à cette question, cette rencontre proposera un petit voyage à travers les lieux et non-lieux de l’art.

Texte.

 

 

Jeudi 18 juin 2015 à 20 h 30

L’endroit du décor
Dans le cadre de l’exposition « Le Labyrinthe » de Benedetto Bufalino (du 27 mai au 25 juillet 2015)

Malléable bien que parfois contraignant, le lieu d’exposition est tantôt écrin, tantôt support de l’art contemporain, tantôt matière intégrante de l’œuvre.

Perdons-nous dans le Labyrinthe de Benedetto Bufalino et observons comment, entre murs durables et murs d’un temps, les espaces se conjuguent.

Texte.

 

 

Visuel: Conférence « Antres parenthèses », 2015. © Maison Salvan.