Berthet et Nakajima, « Dead plants and living objects »

Berthet et Nakajima, « Dead plants and living objects »

Jeudi 16 mars à 21 h 30 : performance sonore de Rie Nakajima et Pierre Berthet dans le cadre du festival Sonic Protest, en partenariat avec Un Rêve Nu et le GMEA (Centre National de Création Musicale – Albi)

(Une soirée qui peut se débuter aux Abattoirs avec une proposition du label Isola Records)

Depuis 2013, ces deux passionnés de l’objet sonore unissent leurs forces et leurs imaginations pour développer un projet musical mettant en scène des plantes mortes et tout un bric-à-brac plus ou moins motorisé. Entre concert participatif et installation sonore, leurs performances sont toujours empreintes d’une grande poésie. Quelques actions fragiles mènent vers une improvisation pour ballons de baudruche, gouttes d’eau, fils d’acier, sifflets, boîtes de conserve, bidons en tous genres, résonateurs homemade, feuilles sèches d’agave, plumes et autres déchets. S’installe alors calmement une polyphonie étrange et aléatoire où l’on distingue petit à petit des « ombres acoustiques pour volumes d’air invisibles ».

 

 

En savoir plus sur l’artiste

Rie Nakajima & Pierre Berthet

Festival Sonic Protest

GMEA

Un Rêve Nu

Photographie du haut : Nakajima et Berthet.