Arno Fabre, «  Le loup, l’artiste et le psychanalyste »

Arno Fabre, «  Le loup, l’artiste et le psychanalyste »

Exposition du 23 mars au 21 avril 2012.
Vernissage le jeudi 22 mars à partir de 19 h.

L’exposition d’Arno Fabre à la Maison Salvan mobilise la figure du loup et la question de son retour en France depuis une quinzaine d’années.

Bien que naturel, ce retour ne va pas sans poser de nombreux problèmes d’ordre agricoles, écologiques, politiques, touristiques et philosophiques.

À l’heure des « développement durable », « biodiversité » et autres « génération future », il s’agit, à nouveau, de questionner le rapport hégémonique au monde, au sauvage, à l’autre.

Ce retour est donc l’occasion donnée à Arno Fabre de s’adresser directement à la bête à travers un questionnaire de 666 questions. Il est aussi l’occasion de proposer à la principale victime de ce retour une « psychanalyse pastorale », avec la mise en scène d’un berger allongé sur un divan et d’un psychanalyste à l’écoute assis à coté de lui.

La dimension poétique et sonore du travail d’Arno Fabre est également présente dans l’exposition.

La résidence qu’il a mené a effectivement été l’occasion pour lui de développer le projet « Cloche ». Pour celui-ci, une cloche, donc, est fixée à un portique en bois et est actionnée par des moteurs. Très lentement, elle bascule et arrive « tête » en bas, au point d’équilibre. Attente, temps suspendu, tout est possible…  Enfin, elle bascule et se balance librement en tintant à grandes volées. Petit à petit, la cloche retourne au repos, à l’immobile, au silence. Et le cycle recommence…

Enfin à la charnière du sacré et du profane et des deux champs préalablement décrits, Arno Fabre propose une dernière œuvre dans lequel le texte de la Bible est convoqué pour s’attacher à sa forme littéraire et poétique, plutôt qu’à son contenu narratif ou à son message religieux.

Pour cela Arno Fabre compose un poème inédit dont les vers sont faits d’un même verset de la bible mais avec une traduction différente.

Au final, l’exposition devrait revenir sur les différentes facettes d’un artiste éclectique mettant en tension la loi et le réel; le sacré et la fantaisie ; le dit et le vécu ; la norme et la poésie…

Au fond, il s’agit des différentes facettes éclectiques de l’individu contemporain aux prises avec une époque bouleversée et pour le moins bouleversante.

En savoir plus sur l’artiste

http://arnofabre.free.fr/

Photographie : Arno Fabre, 2012.